Donner son cours en visioconférence : les bonnes pratiques !

15 février 2021In Pédagogie/EducationBy teamMimbus

Avec l’épidémie de la COVID19, les cours en visioconférence semblent être partis pour s’installer dans le paysage éducatif pour un certain temps. Cela peut être une opportunité pour enseigner de manière différente et il existe de nombreux challenges pour garder l’attention et l’intérêt de ses apprenants.

Nous vous proposons dans ce premier article sur le sujet de parcourir les bonnes pratiques de base pour réussir son cours en visio, que ce soit sur Teams, Zoom ou une autre plateforme, ces conseils sont transverses.

La préparation

En visio, pas de temps perdu, un peu moins d’interactions et… on peut vite se retrouver à avancer plus vite que prévu. Les étudiants sont plus concentrés sur leur écran et le contenu défile plus rapidement. Aussi, quelques préconisations :

  • Bien revoir son cours avant de démarrer (mettez à profit de l’économie de temps de trajet)
  • Prévoir du contenu optionnel supplémentaire, au cas où vous avanciez plus vite que prévu !
  • Mettre à disposition les documents et fichiers nécessaires pour le cours en avance, de plus envoyez quelques heures avant les pré-requis pour que tout le monde arrive prêt (tels documents à disposition, tel logiciel d’installé etc.)

En avance de vos cours, n’hésitez pas à suivre un tutoriel proposez par la plateforme de visio que vous utilisez afin d’en utilisez au mieux les fonctionnalités (les sous-groupes, les interactions, le tableau blanc interactif etc.)

La connexion

Bien sûr qui dit visioconférence dit connexion à internet. Maximisez vos chances d’avoir un bon débit et de ne pas avoir de latence en installant votre bureau pas trop éloigné de votre box, surtout si vous utilisez le Wifi. Idéalement d’ailleurs, il faut favoriser la connexion par câble Ethernet pour éviter toute perte de débit et si votre bureau est éloigné de votre box, pensez aux CPL (internet par votre prise de courant).
Pensez aussi à fermer toutes les applications et onglets inutiles pour votre cours qui seraient actifs sur votre ordinateur. Enfin, anticipez une interruption du réseau et sachez activer le partage de connexion de votre téléphone portable, un précieux plan de secours pour éviter les cafouillages en cas de souci avec l’internet de votre maison.

Le son !

Et oui, nous aurions pu penser que la qualité d’image était plus importante que le son mais en réalité vous allez souvent plus partager votre écran que l’image de votre visage, l’image passe au second plan par rapport à la qualité de l’audio.
Un bon son s’obtient avec un bon micro et un bon casque. L’utilisation du casque audio vous permet d’éviter les échos intempestifs provoqués par la présence trop proche des haut-parleurs et du micro. Enfin un micro séparé est un must pour éviter d’utiliser celui de votre ordinateur qui captera tout les sons ambients. Le micro doit être près de votre bouche. Si vous avez peu de budget, vous pouvez utiliser le kit micro/casque de votre téléphone mobile, autrement un micro/casque incorporé de gamer fera très bien l’affaire pour un prix réduit.

L’image

Peut être le cours que vous dispensez nécessite de vous montrer à l’écran ? Si tel est le cas, plusieurs conseils pour vous :

  • Investissez dans une webcam de qualité ou utilisez votre appareil photo en tant que webcam s’il le permet
  • Positionnez la caméra juste au-dessus de votre écran et à hauteur de vos yeux
  • Si vous utilisez la caméra de votre ordinateur, surélevez votre poste pour éviter d’être filmé en contre plongée
  • Eventuellement, investissez dans l’un de ces éclairages LED de Youtuber et de gamer qui changeront de manière radicale la qualité de votre image. Ces derniers se posent ou se fixent sur votre bureau, leur prix démarre autour de 60 euros.
  • Enfin pensez à ce qui apparait dans le champ : travaillez votre décor pour qu’il ne soit ni trop austère ni trop compliqué. Au pire, vous pouvez utiliser la fonctionnalité de remplacement de fond offerte par l’outil de visio mais ce n’est pas l’idéal (détourage approximatif)
  • Et fermez bien votre pièce avant de débuter le cours pour éviter les intrusions en arrière-plan !

 

Pendant le cours

Rappelez en introduction les règles pour le cours, par exemple que tout le monde mette son micro éteint et pense à l’activer pour interagir (dans la plupart des outils vous pouvez mettre en muet vous-même si vous êtes l’animateur de la réunion).
N’obligez pas vos élèves à avoir la caméra allumée même si c’est plus dur pour vous de ne pas voir leur visage. Des chercheurs ont constaté une vraie fatigue liée à être filmé toute la journée pour les élèves. Donnez-leur le choix !
Enfin, pensez à l’interaction et aux pauses, rythmez votre cours pour maintenir l’attention et sollicitez les questions et les retours pour que vous puissiez au mieux adapter votre manière d’enseigner. Une pause même courte toutes les heures est une bonne habitude !

Utilisez l’écris via le chat vous permet aussi aux timides de poser leurs questions et à vous d’y venir au moment souhaité sans être interrompu.

Et voilà, avec ces bonnes pratiques vous vous donnerez les moyens d’assurer un cours de qualité, utile à vos élèves, qui permette au mieux la transmission des savoirs en mode digital. Et maintenant, à vous de jouer !


15 février 2021In Pédagogie/EducationBy teamMimbus